MARS BLEU : dépistage du cancer colorectal

Accueil / MARS BLEU : dépistage du cancer colorectal

Comme chaque année, Mars Bleu met en avant le dépistage du cancer colorectal.

Le cancer colorectal est le deuxième cancer le plus meurtrier. 43 000 nouveaux cas sont détectés chaque jour en France. 50 personnes en décèdent chaque jour.

Cette pathologie n’épargne pas la Bretagne et le Finistère.

Qu’est-ce que le cancer colorectal ?

La transformation de polypes (tumeurs bénignes) engendre des cancers colorectaux, dans la majorité des cas. Ces polypes se développent au niveau de la muqueuse. Ils augmentent progressivement de taille au cours des années et se transforment en cancer. Ce long processus prend plusieurs années.

Les polypes et les cancers débutants sont découverts grâce à la faible présence de sang dans les selles. La présence de sang est invisible à l’œil nu car les polypes saignent très faiblement et non continuellement.

Nous associons bien souvent le cancer colorectal aux maladies masculines, à tort ! Même s’il y a une légère sur-incidence sur l’homme en Bretagne (492 décès par an en moyenne chez l’homme, contre 452 chez la femme), il arrive en deuxième position des cancers de la femme.

Par ailleurs, 30 % de la population âgée de 65 ans a des polypes colorectaux sans en avoir connaissance.

Un polype bénin précède le stade du cancer. Durant la coloscopie, le gastroentérologue retirera les polypes bénins découverts.

Si le cancer colorectal est découvert précocement, on peut espérer une guérison 9 fois sur 10.

 

Le dépistage du cancer colorectal, qu’est-ce que c’est ?

Le dépistage du cancer colorectal est le premier geste à effectuer lorsqu’il n’y a pas de symptômes, ni de risques particuliers.

En revanche, le médecin traitant prescrira une coloscopie aux personnes à risques élevés (avec des antécédents familiaux, une maladie inflammatoire chronique de l’intestin…).

Les personnes à risque moyen de cancer sont les personnes qui ont entre 50 et 74 ans, sans antécédent digestif, sans plainte digestive.

Un test immunologique permet de dépister le cancer colorectal. L’ancien test (moins simple d’utilisation) avait un taux de retour de test positif de 2,2 %. Le nouveau test à un taux de positifs entre 3 % et 4,5 %. Il détecte 2 fois plus de cancers et 2,5 fois plus d’adénomes à haut risque (tumeurs bénignes).

Le dépistage a un intérêt avant l’apparition des symptômes. Il permet d’éviter des formes graves de la maladie.

 

Où trouver ce test ? Comment fonctionne le test ?

Un médecin peut délivrer le test sur présentation du courrier. Sinon, les pharmaciens sont également autorisés à distribuer les tests immunologiques avec ou sans présentation du courrier (si vous êtes éligible).

D’autre part, les personnes ayant reçu le courrier du CRCDC Bretagne ont la possibilité de commander le kit de dépistage en ligne sur monkit.depistage-colorectal.fr.

L’Assurance Maladie prend en charge à 100 % le test et l’analyse de l’échantillon. Aucune avance de frais n’est demandée.

Le kit de dépistage permet de réaliser un prélèvement de selles à domicile simplement, rapidement et de manière hygiénique !

Vous souhaitez en savoir plus sur le mode d’emploi du kit ?

Pour cela, vous pouvez consulter la documentation en ligne ci-dessous.

CRCDC est l’acronyme de Centre Régional de Coordination de Dépistage des Cancers. Le CRCDC est la structure régionale qui résulte de la fusion des quatre ADEC (Associations de Dépistage du Cancer) de Bretagne. Elle est aussi appelée Dépistage des Cancers, Centre de Coordination, Bretagne.

Retrouvez le programme des actions pour Mars Bleu sur le site du CRCDC Bretagne :

Ainsi, le cancer colorectal évolue lentement, sans symptôme dans la plupart des cas. Il est grave si découvert tardivement.

De plus, les polypes sont des tumeurs bénignes. Elles peuvent être retirées lors d’une coloscopie, avant l’apparition d’un cancer colorectal.

Réaliser un dépistage tous les 2 ans permet de détecter certains polypes (avant le stade du cancer) et des cancers précoces.

Mars Bleu est une mise en avant de cette pathologie, mais le dépistage doit se faire toute l’année !

La presse en parle !

Les dernières actualités

Madeo, j’agis pour ma santé

Découvrez la toute nouvelle plateforme de ressources santé en ligne du Finistère !Appui Santé Nord Finistère a développé Madeo, une plateforme collaborative dédiée à l'amélioration des parcours de soins pour les personnes âgées. Le DAC, missionné par les filières...

Participation de la CPTS BSO à la fête de la science

La fête de la science avait cette année pour thème, sport et science. Dans ce contexte, Surfrider Foundation Finistère a invité la CPTS BSO à participer à leur événement dans le cadre de la fête de la science sur la pollution engendrée par les mégots. Ce fut...

Parlons Santé ! Les tables rondes de la CPTS BSO

La CPTS Brest Santé Océane poursuit son objectif de coordination, de rencontres et d’échanges entre les professionnels de santé. Dans cette optique, elle lance ses soirées thématiques : Parlons santé ! Les tables rondes de la CPTS BSO.   Les soirées thématiques...

Je suis professionnel de santé du territoire et je souhaite adhérer à la communauté

Effectuez votre demande d’adhésion en ligne